Chaînes musculaires et articulaires G.D.S.

Il arrive que des mots gravés profondément dans les tissus du corps crient nos maux. — Godelieve Denys-Struyf

Un alphabet du corps

Le corps parle et se raconte en images. L’observation clinique et l’analyse mécanique démontrent que ce sont les muscles et les enveloppes musculaires organisées en chaînes qui en reliant les différentes parties du corps influencent nos postures et nos gestes.

Une méthode de lecture

L’analyse des signes, le décodage du langage gestuel et les empreintes laissées sur le corps constituent l’axe central de cette lecture des chaînes articulaires et musculaires.

Des typologies significatives

Les travaux de Godelieve Denys-Struyf ont permis d’établir six familles de muscles que le corps utilise pour s’exprimer. Dans l’excès, ces familles peuvent devenir chaînes de tensions myofasciales et enchaîner le corps dans une typologie. Chaque typologie emprisonne alors le corps dans une attitude rigidifiée, réduisant ainsi la liberté de mouvement tout en le marquant d’empreintes spécifiques

Des traitements individualisés

Les chaînes G.D.S.servent de plateforme commune aux thérapeutes qui ont à traiter des déformations et des algies du système locomoteur et qui cherchent une approche de soins plus individualisée.

Applications thérapeutiques

La notion de terrain prédisposant

La connaissance d’un terrain prédisposant pour chaque typologie permet d’envisager la prévention, et de connaître les points faibles et les atouts de chaque typologie.
C’est en se basant sur la notion de terrain prédisposant que les Chaînes G.D.S. traitent de nombreuses pathologies. Comme celles regroupées sous le vocable d’affections rhumatologies ou orthopédiques.

Des solutions efficaces et durables

Cette thérapie globale permet de prendre en compte de nombreux paramètres entrant en jeu dans les troubles statiques de la colonne vertébrale (excès de lordose, de cyphose ou scoliose). Il en est de même pour le traitement des atteintes des membres inférieurs (coxarthroses, douleurs et troubles statiques des genoux et des pieds…) et des membres supérieurs (périarthrite scapulo-humérale, tendinites du coude, syndrome du canal carpien …), ainsi que pour les séquelles de fractures, d’entorses et d’élongations.

Autres applications

Dans l’accompagnement périnatal, cette thérapie est également utile pour la prise en charge des conséquences locomotrices d’atteintes neurologiques.

Les outils thérapeutiques

Une large gamme d’outils thérapeutiques s’offre aux thérapeutes qui utilisent cette méthode de soins : manœuvres de massages réflexes, modelages ostéo-articulaires, postures d’étirement, stimulations et techniques d’accordage des tensions musculaires entre elles.
Vague-e1325456404984